THE FAVOURITE SINCE 1851

La fille d’un commerçant peignait des pommes sur des vêtements en coton.
Ces « impressions » deviennent les préférées des clients qui raffolent de ces dessins vifs et gais.
Et on connait la suite.

1851
Création de Fruit of the Loom
Robert et Benjamin Knight arrivent à Warwick à Rhode Island et achètent une grande filature de coton. Ils se mettent rapidement à produire des vêtements en coton de grande qualité (mousseline) et d’autres étoffes.
1856
Création de la marque Fruit of the Loom
Les frères Knight utilisent pour la première fois l’expression « Fruit of the Loom » pour décrire leurs plus beaux tissus.
1856
Les vêtements sont décorés pour la première fois
Robert Knight fournissait des tissus en mousseline à un commerçant, Rufus Skeel. La fille de Skeel peignait des pommes Swaar et les collait sur les vêtements. Ces vêtements sont devenus plus populaires que les modèles unis. D’autres dessins de fruits comme des poires, des pêches, des prunes et des raisins furent confiés à la jeune artiste et collés sur les vêtements. Le reste appartient à l’histoire
1865
Tout premier logo représentant une pomme
1871
Fruit of the Loom : 1re marque commerciale déposée
Un an après la promulgation des lois sur les marques aux États-Unis, les frères Knight enregistrent « Fruit of the Loom ». Fruit of the Loom reçoit le brevet numéro 220 le 11 avril 1871 et utilise le logo « Hundreds ».
1871
Marque 418
Les frères Knight enregistrent « Fruit of the Loom », y compris le logo représentant une poire. La poire reçoit le 418e brevet le 8 août 1871 de l’USPTO.
1877
Les fruits sont intégrés au logo
Pour la première fois, le logo commence à ressembler à l’identité de la marque mondiale que nous connaissons aujourd’hui. Les pommes, les raisins, les raisins et les groseilles s’ajoutent au logo que nous connaissons aujourd’hui. Les Knights décident d’utiliser cette image comme l’un des quatre billets pour les représenter à l’Exposition universelle de Chicago en 1893.
1898
Changements de leadership
Benjamin Knight, l’aîné des frères Knight, meurt et Robert Knight prend la relève.
1906
Jacob (Jack) Goldfarb
Jacob Goldfarb, un jeune polonais de 12 ans, immigre à New York. Sa mère l’envoie vivre avec sa sœur mariée.
1911
« Fruit » garantit la qualité de son coton
Le marché du coton est envahi par des tissus de mauvaise qualité. Les Knights décident d’introduire la « garantie inconditionnelle » pour assurer la qualité du tissu de l’entreprise : le poids de la matière, le nombre de fils et la finition. Cette décision fixe les normes strictes que l’entreprise suit encore aujourd’hui.
1913
La marine américaine distribue d’impeccables T-shirts blancs
À partir de 1913, la marine américaine distribue un T-shirt blanc à chaque nouvelle recrue. Ils sont portés sous l’uniforme sauf lors des entrainements physiques. Lors des entrainements, les troupes couraient, sautaient, grimpaient et exécutaient des pompes en T-shirt blanc, créant une impression visuelle impressionnante.
1913
Jeu, set et match (polos)
Le monde découvre le prédécesseur de l’un des t-shirt les plus populaires de tous les temps. Bien amidonné et rigide avec des cols ailés, le polo a été conçu pour le tennis en 1926 lors de l’Open britannique.
1920
Benjamin Russell crée le sweatshirt
Le tout premier sweatshirt est élaboré en jersey de coton. Conçu pour les joueurs de football comme alternative plus légère, pratique et facile à sécher que la laine, les sweatshirts sont également adoptés par les travailleurs manuels, comme ceux qui travaillent dans des entrepôts froids, et deviennent l’une des pièces principales des vêtements de travail confortables.
1926
Spécialisation de Jack Goldfarb
Jack Goldfarb achète l’entreprise de la famille Drease à Indianapolis dans l’Indiana. Cette entreprise devient célèbre sous le nom d’Union Underwear Company.
1928
Le prêt-à-porter est inventé
À mesure que le marché des tissus perd du terrain, l’industrie de l’habillement passe graduellement du fait sur mesure au prêt-à-porter. Les t-shirts préfabriqués et d’autres vêtements commencent à apparaître dans la plupart des magasins partout aux États-Unis.
1933
Union Underwear s’agrandit
La société commence à produire des shorts en popeline fine dotés d’attaches sur le côté et d’un bouton sur le devant. Jack est le premier dans l’industrie à lancer l’idée de vendre des sous-vêtements assortis.
1938
Union Underwear et Fruit of the Loom
En octobre 1938, la société Union Underwear Company de Goldfarb achète les droits exclusifs de la marque Fruit of the Loom pour 25 ans.
1940
Naissance de l’ensemble trois-pièces Fruit of the Loom
Goldfarb lance un sac de cellophane imprimé avec trois paires de shorts à l’intérieur. Ce nouveau produit est rapidement adopté et devient une norme de l’industrie.
1942
Les T-shirts imprimés font la couverture du magazine LIFE
Le logo de l’Air Corps Gunnery est apposé sur un T-shirt immaculé. Il fait la couverture des magazines et retient l’attention de tout le monde, hommes et femmes, partout.
1948
Le premier T-shirt politique
Si vous évitez la politique... surtout sur les T-shirts, rejetez la faute sur le gouverneur de New-York, Thomas E. Dewey, qui serait l’inventeur du tout premier T-shirt à slogan politique. « Dew-it-with-Dewey » pour sa campagne présidentielle en 1948. Il perd deux fois.
1951
Un T-shirt appelé « désir »
Marlon Brando crève l’écran dans un t-shirt moulant pour le film « Un tramway nommé Désir ». Les ventes explosent quand les hommes copient le style novateur de Marlon en le portant comme une tenue de ville.
1953-1955
Union Underwear à la télé
Union Underwear devient la première société de sous-vêtements à faire de la publicité à la télévision, avec un message publicitaire pour Fruit of the Loom qui passe à l’émission de Dave Garroway, « Today Show ».
1959
Invention des encres plastisol
Les encres plastisol offrent une solution durable et élastique pour les sérigraphies. Des dessins plus complexes et plus colorés sont possibles et les impressions sur les vêtements deviennent plus créatives.
1960
La sérigraphie devient plus simple
Une machine rotative multicolore permet de produire des graphiques plus vite et plus facilement. Résultat : la sérigraphie se développe
1962
Warhol immortalizes Marilyn Monroe
Le très célèbre et très coloré diptyque Marilyn d’Andy Warhol devient l’une de ses images les plus populaires. Actuellement exposé à la Tate, l’original a popularisé les sérigraphies aux couleurs captivantes.
1969
Les T-shirts teintés
En plus de certaines chansons mythiques, le Festival de Woodstock popularise le T-shirt, le vêtement idéal pour l’amour, la paix et le bonheur.
1976
Rocky lance la mode du sweatshirt à capuche
Dans le tout premier film Rocky, le sweatshirt à capuche est mis en vedette avec Sylvester Stallone. Sans marque, sans couleur, juste honnête, durable, pratique et un peu brut. Exactement comme le héros du film.
1976
 NY revitalise la ville et les souvenirs dans le monde entier
Milton Glaser, un designer, esquisse « J’aime New York » sur une serviette et engendre à lui tout seul des millions d’imitations. Ce concept fait rapidement son chemin sur les T-shirts et les souvenirs à emporter de la ville.
1980
La haute couture adopte le sweatshirt à capuche
Baptisée « locker room chic », la créatrice de mode Norma Kamali crée une collection en utilisant pulls et sweatshirts à capuche, les amenant de la rue sur le podium de mode.
1981-1990
Fruit of the Loom débarque en Europe
Fruit of the Loom installe des filiales en Europe, y compris en Angleterre, Irlande, Allemagne et Espagne, pour développer sa marque sur le marché européen.
1983
Fruit of the Loom lance des sous-vêtements pour femmes
De zéro à héros en quelques années, la gamme de sous-vêtements de Fruit conquiert le cœur des femmes, les esprits et tout le reste partout dans le monde. 30 millions d’unités sont vendues en 85 et le double, 60 millions ou presque en 1986.
1984
Naissance du T-shirt de protestation
Le groupe de Liverpool, Frankie goes to Hollywood, crée la chanson Relax, bannie par la BBC. L’agent et attaché de presse Paul Morley, développe une campagne marketing « Frankie says » imprimée sur des T-shirts, qui connait un franc succès. La même année, le groupe Band Aid lance une chanson de Noël pour récolter des fonds dont le titre « Do they know it’s Christmas? » est imprimé sur des T-shirts blancs.
1987
Le logo « Fruit » est actualisé
1987
Fruit of the Loom s’engage sérieusement dans le sport
Pour la première fois, Fruit of the Loom lance une gamme de vêtements de sport offerte dans des points de vente au détail comprenant des T-shirts, des sweatshirts et des polaires de la marque.
1990
La scène grunge de Seattle
Nirvana, Pearl Jam et Soundgarden remportent beaucoup de succès sur les ondes avec leurs groupes de rock respectifs et leur style vestimentaire à contre-courant de la mode. Les chemises en flanelle ouvertes laissent entrevoir des T-shirts enfantins et ironiques ou des T-shirts de travail délibérément discrets.
1991
Le T-shirt Hard Rock Café
Qui n’a pas vu ou porté un t-shirt Hard Rock Cafe ? Presque aussi populaire que les cartes postales, tous les touristes veulent un t-shirt Hard Rock d’un endroit loin de chez eux. Plus l’endroit est lointain, mieux c’est. Le t-shirt voyage même parfois plus que les touristes, car il est souvent offert en cadeau.
1992
Le polo entre en affaires
Les entrepreneurs du monde des technologies du début des années 90 adoptent le polo comme style de vêtement de travail décontracté. La tendance se confirme et d’autres sociétés y apposent leurs identités, leurs logos et leurs palettes de couleurs.
1993
Le mot « sweat à capuche » entre dans le vocabulaire
Aujourd’hui, vous trouverez sa définition dans le dictionnaire anglais Oxford, mais c’est en 1993, quand le hip-hop cultive la culture de la mode urbaine que le « sweatshirt à capuche » est entré dans la langue anglaise et bien d’autres ensuite.
2005
« Fruit » lance le col en V profond, le T-shirt sans spectacle
Inspiré par les hommes qui ont résisté à la mode du T-shirt sous une chemise ou un polo, Fruit of the Loom lance le col en V profond comme t-shirt qui ne se montrerait pas. Ironiquement, les hommes qui voulaient en montrer plus ont aussi adopté le col en V, mais pas sous n’importe quoi.
2011
L’année où le plus de T-shirts sont portés en même temps
Pouvez-vous porter deux, trois ou même 257 T-shirts en même temps ? Sanath Bandara l’a fait et a ainsi remporté le record du Guinness World.
2013
Le t-shirt a 100 ans !
Les T-shirts ont 100 ans ! Cet humble T-shirt fait partie de nos vies depuis tout un siècle, il s’est faufilé dans les penderies, les placards, les armoires et les tiroirs des femmes et des hommes du monde entier.
2014
Le T-shirt « affiche »
Exprimez-vous et mettez ça sur un t-shirt. Les célébrités, les organismes de bienfaisance, les détaillants, les amateurs de sport, les célibataires et les entreprises ont tous fait des déclarations « personnelles » intelligentes en utilisant l’humble t-shirt. Plus le propos est intelligent, mieux c’est.
2018
Lancement de la campagne du T-shirt historiquement favori
Fruit of the Loom Europe lance la campagne « The favourite since 1851 ». Trouvez le vôtre !

CET OUTIL FONCTIONNE LE MEILLEUR SUR DESKTOP.